/buzz

L'île Moukmouk est à vendre!

Pascal Dugas Bourdon | Journal de Montréal

Vos amis se moqueraient de vous si vous disiez avoir récemment fait l’acquisition de l’île Moukmouk... près de Rouyn-Noranda ?

L’endroit est pourtant loin d’exister uniquement dans le folklore québécois. Et comble de surprise, il est présentement à vendre pour la coquette somme de 2 millions $ américains (2,7 millions $ canadiens).

Selon le site web « Private Island Online », l’île de 2 km de long par 0,5 km de large, située à une cinquantaine de kilomètres de Rouyn-Noranda, en Abitibi-Témiscamingue, est « la seule île privée de la région qui est à vendre dans son entièreté ».

C’est dans l’objectif d’en faire un site de villégiature pour la pêche et la chasse que Catherine Dubesset en a fait l’acquisition pour 34 000 $ en 1997. Elle a dû mettre fin au projet pour des raisons financières.

« Je ne veux pas m’en débarrasser pour une poignée de peanuts. Donc j’attends le bon moment », a dit au Journal celle qui dit avoir reçu quelques offres depuis sa mise en vente, il y a un peu plus d’un an.

Elle avoue par ailleurs qu’être propriétaire de l’île Moukmouk fait parfois sourciller ses interlocuteurs.

« Déjà, les gens croient que l’île Moukmouk, c’est une légende. Donc oui, effectivement, les gens sont surpris », a indiqué celle qui travaille à son compte comme massothérapeute.

Ghislain Larochelle, expert en immobilier chez Immofacile, juge que si Mme Dubesset parvient à obtenir le prix qu’elle demande, ce sera « une grosse vente pour le coin ».

« Aucune vente de terrain avec courtier de plus de 2,5 millions $ n’a eu lieu en Abitibi-Témiscamingue depuis 2000 », a-t-il indiqué au Journal.

Éloignement

Selon Geneviève Joncas, professionnelle de recherche au Trésor de la langue française du Québec, ce sont des visiteurs de l’île qui auraient, à la blague, baptisé l’île « Moukmouk ».

Les villégiateurs pourraient avoir opté pour un nom à consonance étrangère afin de mettre l’accent sur le caractère éloigné de l’île.

– Avec la collaboration de Marie Christine Trottier