/news/culture

Anick Lemay revient sur son retour dans L’Échappée

Vanessa Hébert | Le Journal de Montréal

STEVE MADDEN/AGENCE QMI

«C’était vivifiant, mais j’avais des doutes, notamment sur ma capacité à traverser ma journée de comédienne. Dès la première journée, je devais enchaîner neuf scènes. Je doutais de pouvoir y arriver. J’ai beaucoup travaillé mes textes, mais ma mémoire n’est pas revenue comme avant. J’avais peur de m’enfarger, de retarder l’équipe», a confié la comédienne.

De son propre aveu, elle dit avoir ressenti «un grand trac», comparant sa fébrilité à celle vécue lors d’«un soir de grande première». Mais malgré le stress, ses appréhensions se sont rapidement dissipées après quelques prises.

«Il y a eu la chimio, mais je sens que de faire fonctionner le muscle qu’est la mémoire fait en sorte que ça revient à la normale. Tout revient, en fait», a-t-elle assuré.

Celle qui campe le rôle de Noémie a aussi beaucoup apprécié la réaction de ses collègues face à son retour, qui s'est fait dans la joie et l’amour.

«Que personne ne pleure a beaucoup allégé l’ambiance. Cela dit, je comprends cette émotion, mais cet amour qui se déverse en larmes prend beaucoup de mon énergie. Je suis obligée de réconforter les gens», a expliqué la comédienne.

Durant l’entrevue, elle en a aussi profité pour donner quelques indices sur ce que le prochaine saison réserve à son personnage, qui a passé un an au Costa Rica.

«Elle revient donc avec un assise solide et beaucoup plus zen qu’avant. Elle revient aussi avec une certaine colère contre son père, mais elle ne veut pas retourner dans son ancienne vie», a-t-elle développé.

*Lisez tous les détails concernant le retour d’Anick Lemay à la télé dans le magazine 7 Jours en kiosque ce jeudi!*

Dans la même catégorie