/regional/saguenay

Un écran visuel végétal à La Baie

Kate Tremblay | TVA Nouvelles

À Saguenay, les installations portuaires de Rio Tinto déguisent le paysage de l'arrondissement de La Baie depuis des années. La multinationale pense avoir trouvé une solution pour améliorer le coup d'œil.

Le projet de parc de la ville sur l'ancien site de l'usine Port-Alfred, voisin des installations, a convaincu la multinationale d'aménager un écran visuel végétal.

«On a collaboré avec le département d'urbanisme de la ville de Saguenay pour s'assurer que notre projet s'harmonise avec celui de la ville, notamment dans le choix des végétaux», a expliqué la conseillère aux relations médias chez Rio Tinto, Véronick Lalancette.

Le conseiller municipal du secteur salue l'initiative.

«Nous à la ville, on ne leur a rien demandé, a indiqué Raynald Simard. C'est l'initiative de la compagnie, c'est elle qui a décidé de faire ça et je trouve ça exceptionnel.»

La multinationale a aussi fait appel à un architecte paysagiste.

Le mur végétal s'étendra sur 230 mètres. Sa hauteur variera entre 2 et 5 mètres.

«Les travaux sont commencés depuis le début de la semaine, a précisé Mme Lalancette. On fait le transport de matériaux actuellement. Ça va se dérouler jusqu'à la fin de la semaine prochaine et par la suite, on va faire l'aménagement de l'écran comme tel. Les travaux seront terminés en novembre.»

Les transports s'effectuent de jour pour éviter les impacts sur les résidents du secteur.

L'écran végétal permettra aussi de réduire le bruit en provenance des installations, mais aussi le vent sur la piste cyclable située à proximité.

Les cyclistes devront toutefois attendre pour constater une amélioration. Rio Tinto prévoit prolonger le mur d'un autre 500 mètres dans un futur proche.

Rio Tinto a obtenu l'autorisation du ministère de l'Environnement pour procéder à la première phase des travaux évaluée à 100 000 dollars.