/news/politics

Les libéraux déterrent un vieux discours d'Andrew Scheer contre le mariage gai

Alexandre Faille | TVA Nouvelles

À l’aube de la campagne électorale, le Parti libéral du Canada a lancé jeudi une nouvelle charge contre Andrew Scheer, cette fois en dépoussiérant une vieille intervention du chef conservateur au cours de laquelle il s’oppose aux unions de même sexe.

Dans une vidéo relayée sur Twitter par plusieurs députés libéraux, dont le ministre de la Sécurité publique du Canada Ralph Goodale, on y voit un jeune Andrew Scheer expliquer les raisons pour lesquelles un couple homosexuel n’a, à son avis, pas le droit de se marier.

«Il n’y a rien de plus important pour la société que le fait de mettre des enfants au monde puisque la survie même de la société en dépend, peut-on l’entendre dire. Les unions homosexuelles ont par nature un caractère diamétralement opposé. Il n’y a pas de complémentarité entre les sexes.»

 

Il ne s’arrête pas là. «Deux conjoints du même sexe [...] ont de nombreuses caractéristiques secondaires du mariage, mais n’ont pas sa caractéristique intrinsèque, car ils ne peuvent s’engager à procréer naturellement. Ils ne peuvent donc être mariés», explique M. Scheer dans son allocution datant de 2005.

«Combien de pattes a un chien si on compte la queue comme une patte? La réponse est quatre. Si le projet de loi C-38 est adopté, les gouvernements et les Canadiens devront dire qu’une queue est une patte», compare plus tard le député.

Dans le message qui accompagne la vidéo, Ralph Goodale reproche au chef conservateur de n’avoir participé à aucun défilé de la Fierté depuis son arrivée en politique et le met au défi d’être de la partie pour celui d’Ottawa, qui a lieu ce week-end.

L’absence du chef conservateur lors du récent défilé de la Fierté à Montréal avait d’ailleurs été relevée par les chefs des autres partis fédéraux présents.

Réplique des conservateurs

Les conservateurs n'ont pas tardé à répliquer, déplorant une «tentative désespérée de Justin Trudeau de détourner l’attention de son bilan d’échecs et d’incompétence juste avant les élections».

«Quand ce vote a été tenu il y a plus de dix ans, M. Scheer a voté comme plusieurs libéraux, notamment certains députés qui siègent actuellement au caucus libéral et qui se présentent aux prochaines élections. M. Scheer soutient le mariage entre personnes de même sexe tel que défini par la loi et il est clair qu’il va continuer à le faire comme premier ministre», a indiqué par courriel à TVA Nouvelles l’attachée de presse d’Andrew Scheer, Virginie Bonneau.

Ralph Goodale lui-même s’était exprimé contre la reconnaissance des époux du même sexe par le passé, rappelle le Parti conservateur, comme l’ont fait d’autres ténors du Parti libéral.

Ce sont des décisions des tribunaux qui ont d’abord ouvert la voie au mariage au gai au Canada à partir de 2003 dans plusieurs provinces. La Loi sur le mariage civil a finalement été adoptée en 2005.

Le Parti conservateur a révisé sa position officielle en 2016, sous la chef intérimaire Rona Ambrose, pour retirer la notion d’exclusivité hétérosexuelle du mariage.

Dans la même catégorie