/news/world

Peut-on aider à sauver la forêt amazonienne?

Agence QMI

Malgré son éloignement et les nombreux fléaux qui la menacent, il est possible de contribuer à la sauvegarde de la forêt amazonienne, aux prises avec d'importants incendies depuis quelques semaines.

À LIRE ÉGALEMENT:

Incendies en Amazonie: cinq questions à un expert

Sur les réseaux sociaux, les incendies en Amazonie et la désinformation

Cinq choses à savoir sur la forêt amazonienne

Le nombre d'incendies de forêt, souvent allumés par des agriculteurs qui souhaitent agrandir les surfaces de terres arables, notamment pour la production de bœuf, a augmenté de 84 % au Brésil par rapport à la même période l'an dernier. Cette surexploitation et destruction de masse menace ce fragile écosystème pourtant essentiel, la forêt amazonienne séquestrant une immense quantité de gaz carbonique.

L'organisme à but non lucratif Rainforest Alliance a proposé, sur sa page Facebook, des pistes de solutions aux gens qui souhaitent pouvoir contribuer à la sauvegarde du «poumon de la planète».

Faire un don

Entre autres, il est possible de verser des dons aux organismes Rainforest Trust et Rainforest Alliance, qui utilisent les fonds amassés non seulement pour protéger les forêts tropicales, mais aussi pour mener des projets de reboisement.

Vérifier la certification

Les forêts étant incendiées pour l'agriculture, il est aussi possible de prendre soin de se procurer des biens ayant obtenu la certification «Rainforest Alliance Certified», qui démontre qu'ils ont été produits sans mettre en péril la forêt tropicale.

Voir cette publication sur Instagram

🚨Amazon S.O.S. Part II🚨 Many members of our alliance have been asking what actions we are taking in response to the crisis in the Brazilian Amazon (which is now spreading into Bolivia and a region of the Peruvian Amazon where our longstanding partner communities live; 🔥 knows no borders). In addition to redirecting 100% of donations made in August via link in bio to frontline groups in the Brazilian Amazon, we are mobilizing our global alliance for a vigorous, multi-faceted crisis response. We’re working with our partners—including multi-national companies, farmers, governments, scientists, and Indigenous and forest communities around the world—to put pressure on the Brazilian government to conserve the Amazon for the good of people and nature. 🌎That means, first and foremost, defending it against illegal logging, destructive slash-and-burn agriculture, and other existential threats. In addition, we’re harnessing international concern over the fires to intensify our ongoing advisory work with companies that source commodities from Brazil; leveraging our position as respected expert-advocates to advance responsive policy and regulation within the European Union to influence the Brazilian government; and urging business leaders around the world to embrace the Accountability Framework initiative, which provides guidance and benchmarks for sustainable supply-chain transformation. 💚 Work is love made visible, and we have infinite love for the Amazon. 🌳 📷 @mohsinkazmitakespictures (Amazon, Brazil-Peru border, 2015) #prayforamazonia #savetheamazon #rainforestalliance #climatejustice #climateaction

Une publication partagée par Rainforest Alliance (@rainforestalliance) le

Réduire ou éliminer sa consommation de boeuf

Plus largement, poser des gestes environnementaux au quotidien pour réduire sa consommation et ses émissions de gaz à effet de serre ne peut qu'aider à réduire la pression sur la forêt amazonienne.

«Soyez un consommateur consciencieux [...] Éliminez ou réduisez votre consommation de bœuf, les élevages étant l'une des principales sources de déforestation», a appelé Rainforest Alliance sur sa page Facebook.

Interpeller les élus et...voter!

L'organisme propose aussi de réclamer plus de mesures pour protéger l'environnement, que ce soit en interpellant les élus et médias ou en votant pour des dirigeants qui «comprennent l'état d'urgence climatique et ont la volonté de poser des gestes d'envergure».

Dans la même catégorie