/regional/montreal/montreal

Valérie Plante nommée ambassadrice pour la biodiversité

Agence QMI

STEVE MADDEN/AGENCE QMI

La mairesse de Montréal, Valérie Plante, a été désignée mercredi «ambassadrice pour la biodiversité locale» par un réseau de maires de partout sur la planète engagés pour un développement urbain responsable.

«Les villes ont besoin d'une voix forte à la table des négociations. La Mairesse Plante a pris les devants à Montréal et elle sera une ardente défenseuse de la nature urbaine à l'échelle mondiale», a expliqué par communiqué Ashok Sridharan, maire de Bonn, en Allemagne, et président des Gouvernements locaux pour le développement durable (ICLEI).

À titre d’ambassadrice de l’ICLEI, qui rassemble plus de 1750 administrations locales dans plus de 100 pays différents, Valérie Plante aura entre autres la tâche de préparer le «Cadre mondial post-2020 pour la biodiversité», une série d’engagements entre villes pour la protection des écosystèmes.

«L'action collective au niveau local est notre meilleur espoir de voir le changement nécessaire à l'échelle mondiale», a souligné la mairesse de Montréal, qui a rappelé ses propres engagements pour la protection de la biodiversité dans sa ville, notamment l’atteinte de 10 % d’aires protégées sur le territoire de la métropole.