/news/world

17 arrestations, 4 policiers légèrement blessés avant le G7 en France

Agence France-Presse

Dix-sept personnes ont été interpellées et quatre policiers légèrement blessés vendredi soir à Urrugne dans le sud-ouest de la France lors de heurts entre manifestants et forces de l'ordre près du camp où résident une partie des opposants au G7, a-t-on appris auprès des autorités.

À la veille de l'ouverture du sommet du G7 à Biarritz, les policiers ont été légèrement blessés par un tir de mortier d'artifice, selon la préfecture, qui a précisé que la situation était stabilisée un peu après 22h (heure locale).

La préfecture n'a pour l'heure pas fait état de blessés parmi les manifestants.

Les personnes interpellées l'ont été pour dissimulation de visage et attroupement après sommations, selon la même source. Elles ont été placées en garde à vue.

Une manifestation, déclarée, est prévue samedi entre Hendaye (France) et Irun (Espagne).

Plus de 13 000 policiers et gendarmes sont mobilisés à Biarritz et dans sa région pour assurer la sécurité du sommet du G7, ainsi que du contre-sommet des anti-G7, tenus à distance de la station balnéaire, et qui s'est achevé vendredi.