/regional/sherbrooke/estrie

Chemin de fer près de Lac-Mégantic: «Qu’est-ce qu’on attend pour agir?»

TVA Nouvelles

La mairesse de Lac-Mégantic en a assez de voir le manque d’entretien des rails de la Central Maine and Quebec Railway, qui serait à l’origine du déraillement d’un wagon à Nantes samedi matin.

Le 1er mai, Transports Canada a émis des avis demandant à l’entreprise de transport ferroviaire d’effecteur des modifications sur ses rails. La Ville de Lac-Mégantic avait reçu une copie de ces avis. Toutefois, après l’incident survenu samedi, il semble que les travaux exigés n’ont pas été effectués.

Une situation qui fâche la mairesse de cette ville tristement connue pour la tragédie qui s’y est jouée en juillet 2013.

«C’est inquiétant. C’est l’ensemble du réseau. Ce n’est pas seulement à Lac-Mégantic», souligne Julie Morin. «Ce qui arrive ce matin, j’espère que ça va accélérer les choses. On commence à se demander ce qu’on peut faire de plus localement.»

Après l’événement survenu samedi matin, elle compte s’assurer que des comptes soient rendus.

«Au-delà de gérer les situations ponctuelles, c’est une vision et un plan d’entretien à long terme qu’on doit avoir, martèle la mairesse Morin. Dans les prochains jours, j’attends des réponses de l’entreprise, qui sont en train de travailler à savoir pourquoi ça a déraillé, pourquoi il y a des roues qui débarquent, qu’est-ce qu’on attend pour agir?»

Le chemin de fer de la Central Maine and Quebec Railway, anciennement la Montreal, Maine and Atlantic Railway, traverse plusieurs municipalités entre Farnham et Lac-Mégantic. Mme Morin veut aussi avoir des discussions avec le ministre canadien des Transports, Marc Garneau, sur l’entretien de ce réseau.

«Il faut qu’on s’assure collectivement de la réparation de ces voies-là», estime l’élue.

La Ville de Lac-Mégantic demande d’ailleurs toujours une gare de triage près du village, pour éviter que des trains ne soient stationnés à Nantes, en haut d’une côte.

«Ça nous rappelle qu’il faut continuer de talonner [le gouvernement], mentionne-t-elle. Plus vite ce projet-là sera réalisé, plus vite on sera plus en sécurité.»

Dans la même catégorie