/regional/quebec/quebec

De plus belles routes avant un 3e lien

Jean-Luc Lavallée | Journal de Québec

Les Québécois préfèrent avoir de plus belles routes qu’un tunnel entre Québec et Lévis, révèle un sondage Léger-Le Journal-LCN. Même à Québec, une majorité de citoyens détourneraient les milliards du projet du troisième lien pour la réfection des routes.

Pas moins de 85 % des répondants, à l’échelle de la province, utiliseraient les sommes dévolues au futur troisième lien pour améliorer l’état du réseau routier en décrépitude, comme l’a démontré Le Journal au cours des dernières semaines, avec sa série de reportages « Nos routes en déroute ».

La véritable surprise du coup de sonde vient de la capitale où 55 % des citoyens font aussi le choix de prioriser les routes actuelles. Près du tiers de l’échantillon du sondage, réalisé auprès d’un peu plus de 1000 personnes, provient de la région métropolitaine de Québec (incluant Lévis), où le projet du troisième lien jouit pourtant d’un appui indéniable.

Ces résultats ont de quoi étonner, convient Éric Normandeau, stratège-conseil chez Léger, qui nuance toutefois le pourcentage écrasant à l’échelle provinciale.

« Pour la majorité des gens au Québec, le tunnel ne va pas apparaître dans leur itinéraire au quotidien, dit-il, donc quelque part, ce n’est pas trop surprenant. »

Au moins 4 milliards $

L’appui au troisième lien a été mesuré de plusieurs façons dans notre coup de sonde. Une nette majorité est en accord avec le projet... tant que la question du coût ne fait pas partie de l’équation.

Les appuis s’effritent à la seule évocation d’un budget potentiel de 4 milliards $, passant de 58 % à 40 % en province, puis de 77 % à 64 % à Québec.

Le montant de 4 G$, faut-il le rappeler, émane d’une étude de faisabilité produite en 2016. Le gouvernement Legault, lui, n’a avancé aucun chiffre pour l’instant, n’excluant pas qu’il faille débourser davantage. « Quatre milliards de dollars, c’est gros et les gens savent que ce sont leurs impôts qui vont payer ça », commente M. Normandeau.

Invités à nommer trois projets de transport qui devraient être priorisés par le gouvernement, les gens de la région de Québec ont étonnamment indiqué le remplacement du pont de l’Île-d’Orléans en plus grand nombre que le troisième lien.

 

En faveur d’un péage

Les Québécois affichent par ailleurs une ouverture digne de mention pour un péage pour franchir le futur tunnel, bien que le ministre des Transports, François Bonnardel, ait confirmé qu’il n’y en aurait pas. Le taux d’approbation provincial atteint 56 %. Notons que les résultats sont identiques à Montréal et à Québec (53 %) sur cet enjeu.

« Comme c’est une nouvelle infrastructure, les gens sont prêts à payer. C’est plus acceptable. On l’a vécu avec le pont de la 25 et le pont de la 30 ; il y a un péage et ça passe bien », observe M. Normandeau.

Est-ce que le gouvernement devrait prioriser la construction du tunnel entre Québec et Lévis ou investir cette somme dans la réfection de nos routes actuelles ?

85 %: Dans la réfection de nos routes actuelles

15 %: Prioriser la construction du tunnel entre Québec et Lévis

Région de Québec

55 %: Dans la réfection de nos routes actuelles

45 %: Prioriser la construction du tunnel entre Québec et Lévis

Quels sont, à votre avis, les trois projets de transport qui devraient être priorisés par le gouvernement ?

Méthodologie

Ce sondage web a été réalisé du 16 au 19 août 2019 auprès de 1005 Québécois(es) âgé(e)s de 18 ans ou plus et pouvant s’exprimer en français ou en anglais (402 répondants de la région de Montréal, 301 de la région de Québec et 302 des autres régions). À titre comparatif, la marge d’erreur maximale pour un échantillon de 1005 répondants est de +/- 3,1% et ce, 19 fois sur 20.

Prolonger le métro de Montréal: 53 %

Construire un nouveau pont entre Montréal et ses banlieues: 27 %

Élargir l’autoroute des Laurentides (A-15) entre l’A-640 et l’A-50: 23 %

Élargir l’autoroute 30 entre l’A-20 et l’A-10: 23 %

Prolonger l’A-13 jusqu’à Mirabel: 21 %

Remplacer le pont de l’île d’Orléans: 20 %

Prolonger l’autoroute 20 entre Rivière-du-Loup et Rimouski: 20 %

Construire un nouveau tunnel entre Québec et Lévis: 19 %

Remplacer le pont de Québec: 16 %

Élargir l’autoroute des Cantons-de-l’Est (A-10) entre Brossard et Saint-Jean-sur-Richelieu: 16 %

Construire un tramway sur la rue Notre-Dame à Montréal: 16 %

Région de Québec

Remplacer le pont de l’Île-d’Orléans: 70 %

Construire un nouveau tunnel entre Québec et Lévis: 63 %

Remplacer le pont de Québec: 53 %

Êtes-vous en accord ou en désaccord avec le projet du gouvernement du Québec de creuser un tunnel sous le fleuve Saint Laurent entre Québec et Lévis ?

En accord: 58 %

En désaccord: 42 %

Seriez vous toujours en accord ou en désaccord avec la construction du tunnel entre Québec et Lévis sachant que ce tunnel coûtera environ 4 milliards de dollars ?

En accord: 40 %

En désaccord: 60 %

6 choses à savoir sur le 3e lien

1. Un tunnel sous le fleuve Saint-Laurent entre Québec et Lévis à l’est.

2. Annoncé en juin dernier par le ministre François Bonnardel, le tunnel reliera l’autoroute 40 (dans le secteur de Beauport à Québec) à l’autoroute 20 (près de la route Lallemand à Lévis) en passant sous la pointe de l’île d’Orléans

3. Longueur de 6,5 km (9 km avec les approches)

4. Les coûts sont inconnus. Une étude de faisabilité réalisée en 2016 chiffrait un tel projet à 4 milliards $ (6,3 milliards $ en incluant les coûts d’entretien et d’exploitation sur 100 ans)

5. Il n’y aura pas de péage.

6. L’échéancier de réalisation n’est pas connu. La CAQ s’est engagée à faire une première pelletée de terre avant la fin de son mandat actuel, en 2022.

Dans la même catégorie