/news/politics

Des panneaux anti-immigration avec Maxime Bernier dérangent

Agence QMI

Global News

Des panneaux publicitaires de soutien au Parti populaire du Canada (PPC) de Maxime Bernier ont fait réagir les Néo-Écossais vendredi pour son message anti-immigration.

Les panneaux de cette campagne nationale, dont le premier a été installé le long de l’autoroute Bedford, à Halifax, vendredi matin, montrent un portrait du député de Beauce, accolé au slogan, «dites NON à l’immigration massive».

Sur les réseaux sociaux, un nombre important de citoyens, dont des responsables politiques, ont demandé le retrait de ces affiches au PPC, selon Global News, mais le panneau n’a pas été installé par le parti.

«Les panneaux publicitaires ne sont pas le produit du Parti populaire du Canada, a déclaré à Global News Johanne Mennie, directrice générale du parti. Ils sont autorisés par un tiers et le PPC n'a eu aucun contact avec ce tiers.»

Le PPC n’a pas indiqué s’il comptait demander le retrait de cette campagne.

Selon les petites lignes de l’affiche, qui a été vu aussi a Calgary, Ottawa et Vancouver, la campagne publicitaire a été autorisée par True North Strong and Free Advertising - une référence à un vers du «Ô Canada» - une firme inscrite au registre des tiers partis d’Élections Canada et dirigée par Frank Smeenk, président directeur général de la compagnie minière torontoise KWG Resources.

Les positions «controversées» du Parti populaire comprennent la fin «officielle» du multiculturalisme au Canada et la préservation des «valeurs et de la culture canadiennes». Maxime Bernier s’est engagé à abolir la Loi sur le multiculturalisme canadien s’il est élu et à annuler tout financement qui fait la promotion de ce concept.