/news/politics

Une députée libérale se déplace dans un Uber alors que Gaétan Barrette défend les taxis

TVA Nouvelles

La députée de Marguerite-Bourgeoys Hélène David a été vue la semaine dernière embarquant dans un véhicule Uber, compétiteur direct des taxis.

Le cliché de l’ex-ministre libérale, transmis à TVA Nouvelles par une source digne de confiance, a été pris jeudi dernier à la sortie d’une séance de la Commission des finances publiques.

Un choix relativement paradoxal, considérant que le député Gaétan Barrette, porte-parole de l’opposition officielle en matière de transports, est fréquemment présent aux rassemblements des chauffeurs de taxi qui en ont contre la réforme proposée par le gouvernement Legault.

Rappelons que ce projet de loi vient abolir le système de permis de taxi, des permis pour lesquels les chauffeurs ont payé des milliers de dollars, ouvrant ainsi la porte aux compagnies de transport comme Uber et Lyft, entre autres.

Ce mardi, la Commission des transports et de l'environnement commençait à travailler sur l’étude du projet de loi 17, sur le transport rémunéré de personnes par automobile.

«Ces gens-là sont traités injustement, avait lancé le député Barrette lundi à un rassemblement de chauffeurs à Laval. Le projet de loi vient, d’une façon absolue, défaire cette industrie-là et il n’y a pas de compensation adéquate. À un moment donné, les gens doivent s’asseoir à la table et avoir un processus de négociation.»

En mars dernier, dans un autre rassemblement de chauffeurs de taxi, le député de La Pinière avait été apostrophé par un chauffeur de taxi mécontent de sa présence.

«C’est toi et ton équipe qui a signé le projet-pilote à minuit moins cinq, disait le conducteur. Vous avez du culot en e**i d’aller mettre 22 000 familles dans la rue. Je n’ai plus rien à perdre, je vais tout perdre.»

En 2016, le gouvernement libéral de Philippe Couillard a autorisé un projet-pilote sur la présence d’Uber au Québec, soulevant à ce moment la colère des chauffeurs.

Dans la même catégorie