/regional/montreal/montreal

La CSDM vote en faveur de l'application de la Loi sur la laïcité de l’État

Agence QMI

Les commissaires de la Commission scolaire de Montréal (CSDM) ont voté mercredi soir en faveur d’une résolution donnant le mandat à la direction générale de mettre en œuvre la Loi sur la laïcité de l’État.

C’est un conseil des commissaires mouvementé qui s’est tenu, le premier depuis que la CSDM a annoncé la semaine dernière que la Loi sur la laïcité de l'État serait finalement appliquée dès septembre, et non d’ici un an comme elle entendait d'abord le faire.

La résolution a été adoptée après de houleux débats, avec sept voix «pour», deux «contre» et une abstention.

Plusieurs enseignants sont d’ailleurs venus manifester leur colère en marge du conseil des commissaires.

C’est en juin dernier que le gouvernement Legault a voté sa loi interdisant le port de signe religieux aux enseignants et aux directeurs des écoles primaires et secondaires publiques de la province. La loi s’applique aussi à tous les fonctionnaires en position d’autorité.

La CSDM, qui est la plus importante commission scolaire au Québec, compte 191 établissements, 17 000 employés et 114 000 élèves. Elle avait d’abord annoncé qu’elle allait prendre un an avant d’appliquer la loi.

Voilà qu’il y a près d’une semaine, la CSDM avait finalement fait volte-face et décidé d’appliquer la loi dès la rentrée.

Notons que la haute direction a l’obligation d’appliquer la loi.