/news/world

Un hiver froid, glacial et enneigé à l'horizon selon l'Almanach des fermiers

TVA Nouvelles d'après CNN

mario beauregard - stock.adobe.com

mario beauregard - stock.adobe.com

L’hiver qui s’en vient risque d’être froid, glacial et chargé de précipitations, s’il faut en croire les prédictions de l’Almanach des fermiers dont la sortie vient d’être annoncée.

«C’est un hiver qui sera aussi fait de températures en dents de scie, de hauts et de bas sur le thermomètre», rapporte CNN.

L’Almanach des fermiers fournit des prévisions météorologiques sur 16 mois pour sept zones aux États-Unis et au Canada.

L'édition 2020 du guide prédit qu’une bonne partie des États-Unis fera face à une saison hivernale plus froide que la normale. Le pire hiver de cette année devrait affecter la région des Rocheuses jusqu'aux Appalaches.

Par ailleurs, le nord-est, incluant les villes de Boston et de Washington, subira également des températures plus froides que la normale.

«Avec des températures plus basses que la normale dans le nord-est et des précipitations supérieures à la normale, nos prévisions annoncent non seulement une bonne quantité de neige, mais également un mélange hivernal de pluie, de neige fondue, en particulier le long de la côte», a indiqué le prévisionniste à long terme de l’Almanach.

Peu crédibles

Les prédictions effectuées par les éditeurs du guide qui a plus de 200 ans, sont surveillées de près, mais rarement prises au sérieux.

«C’est déjà tellement difficile de faire une prévision sur cinq jours! Nous sommes vraiment bons pour la météo le jour même et pour le lendemain. Nous sommes particulièrement efficaces pour prévoir les températures, moins pour les précipitations. Mais prévoir aussi longtemps à l’avance, même la science n’est pas aussi évoluée sur les prévisions à long terme», avait déjà déclaré en 2016, le météorologue principal de CNN Dave Hennen.

Méthode

Les éditeurs de Farmers ’Almanac disent utiliser un ensemble de règles spécifiques et fiables qui ont été développées en 1818 par David Young, le premier éditeur de l’Almanach. Ces règles ont été légèrement modifiées et transformées en une formule à la fois mathématique et astronomique.

«La formule prend en compte des éléments tels que l'activité des taches solaires, l'action des marées de la Lune, la position des planètes et divers autres facteurs. La seule personne qui connaisse la formule exacte est le pronostiqueur Almanachweather de Farmers, qui porte le pseudonyme de Caleb Weatherbee», peut-on lire sur le site de l’Almanach.

Les prévisions sont calculées plusieurs années à l’avance, et les éditeurs affirment que leurs prévisions sont exactes à 80%.