/finance/homepage

Une assurance ouragan, comment ça fonctionne?

Agence QMI

Alors que l’ouragan Dorian s’apprête à toucher terre aux Bahamas, CAA-Québec rappelle aux voyageurs aériens de bien se prémunir contre ce risque sur leur billet d’avion.

La plupart des compagnies aériennes ou des voyagistes proposent une protection gratuite ou à peu de frais couvrant les ouragans. Elle permet de modifier ses dates ou d’obtenir un remboursement en cas d’ouragan ou de tempête tropicale. Cette protection s’applique également si un ouragan est annoncé une fois à destination.

«Si les solutions qui vous sont proposées ne vous conviennent pas, votre assureur pourrait vous dédommager», explique Suzanne Michaud, vice-présidente assurances de CAA-Québec, dans un communiqué.

Attention toutefois, il faut que le voyage et l’assurance voyage aient été achetés avant que le  gouvernement canadien émette un avis de vigilance sur tout voyage dans les régions touchées par l’ouragan.

Cette assurance couvre aussi les billets de retour si l’ouragan frappe pendant votre voyage, ainsi que des frais de subsistance. Vous pouvez aussi vous faire rembourser les nuitées et activités payées d’avance.

Le Fonds d’indemnisation des clients des agents de voyage peut aussi, en dernier recours, venir en aide pour des remboursements de services touristiques qui n’ont pas été obtenus en raison d’un ouragan.