/news/world

Une catégorie 6 à l’image de ces monstres cycloniques?

TVA Nouvelles

L'échelle de Saffir-Simpson qui mesure l’intensité des ouragans, ces phénomènes cycloniques tropicaux, est pourvue de 5 catégories. Elle devrait se voir ajouter un échelon afin de pouvoir rendre la mesure de la puissance des monstres qui balayent maintenant les océans Atlantique et Pacifique dans l’hémisphère ouest.

À LIRE AUSSI

13 000 maisons pourraient avoir été endommagées par Dorian

Des centaines de milliers personnes évacuées aux États-Unis

«On a placardé la maison au complet»

C’est du moins ce que croient plusieurs experts, dont le biométéorologue Gilles Brien. «L’échelle des ouragans est conçue sur une tranche de 5 échelons avec 30-40 km entre chaque échelon. Ça commence à 117 miles à l’heure, ça grime à 150, 180. La catégorie 5, celle de Dorian, commence à 148 miles à l’heure alors que l’on est à 185 miles à l’heure (298 km/h) en ce moment», fait valoir M. Brien.

Si l’échelle 6 était créée, elle refléterait davantage la puissance, la dangerosité et la dévastation que risquent de créer les ouragans à l’image des monstres qu’ont été Maria, Matthew et Irma notamment.