/news/world

Des Québécois en renfort avant l’arrivée de Dorian

Cassandre Forcier-Martin | TVA Nouvelles

Une centaine d’experts québécois ont pris la route vers les États-Unis jeudi soir dernier en prévision de l’arrivée de l’ouragan Dorian. Ils ont été dépêchés sur les lieux pour prêter main-forte et sont stationnés à Fayetteville, en Caroline du Nord, en attendant d’entrer en action.

Ils se spécialisent dans les travaux d'urgence pour remonter les réseaux électriques et rebrancher les clients. Dans les prochains jours, ils seront envoyés en zone sinistrée pour effectuer les travaux.

«Nous sommes partis des bureaux de Cowansville jeudi soir. Lorsqu'on a traversé les douanes, les Américains klaxonnaient, nous saluaient, ils sont contents de nous voir ! Depuis jeudi, on s'est promené d'état en état, puisque la compagnie qui a fait appel à nos services nous envoie vers les endroits plus à risque», explique un employé de Holland Québec, Jean-Paul Pépin. 

L'expertise québécoise

La centaine d'employés de Holland Québec sont majoritairement des retraités d'Hydro-Québec et leur expertise est reconnue par les entreprises américaines. Faire appel à leurs services coûte près de 400 000 $ par jour. 

«Ces personnes travaillent vite et sont en mesure de le faire dans des conditions difficiles. Certains ont travaillé pour la société d'État pendant plus de 35 ans. C'est grâce à leur dévouement qu'on a pu traverser la crise du verglas en 1998. Alors, nos compétences et notre rapidité d'exécution sont les bienvenues dans les situations de crise. Pour l'instant, le moral des troupes est bon. Évidemment on a hâte d'être envoyé en zone sinistrée. En ce moment, l'attente est ce qu'on déteste le plus. On préfère aller sur le terrain et aider la population», explique le directeur des opérations, Daniel Dumas.

Dans la même catégorie