/news/politics

Le PQ veut donner plus de place à ceux qui ne sont pas membres

François Cormier |  TVA Nouvelles

Alors qu’il avait promis de se renouveler à la suite de la défaite électorale d’octobre 2018, le Parti québécois annoncera cette semaine qu’il fera plus de place aux sympathisants dans ces instances décisionnelles sans qu’ils soient nécessairement membres.

C’est le cas notamment de la course à la direction où l’idée d’une primaire ouverte fait son chemin, selon ce que TVA Nouvelles a appris. Il est de plus en plus évident que le choix du futur chef péquiste ne sera pas réservé aux membres en règle.

Le Parti québécois veut aussi développer un mécanisme où il sera facile de consulter les membres, non-membres et organismes de la société civile sur des sujets précis.

Par exemple, les députés du PQ pourraient demander la tenue d’une consultation s’ils veulent définir une position sur un projet de loi présenté par le gouvernement.

Ménage dans les communications

Le PQ entend également faire le ménage dans ses communications notamment par des formations obligatoires à ceux qui utilisent les réseaux sociaux au nom du parti. Une rationalisation des pages Facebook est également envisagée.

Il s’agit là de mesures qui seront annoncées à Valleyfield cette semaine où les députés péquistes se réunissent cette semaine pour préparer la session parlementaire à venir.