/news/world

Dorian effleure la Floride et pourrait toucher terre en Caroline du Sud

TVA Nouvelles et Agence France-Presse

Mauvaise nouvelle pour les habitants de Caroline du Sud. Les chasseurs d'ouragans de l'Agence atmosphérique américaine sont passés dans l'ouragan Dorian et les nouvelles données indiquent qu'il va probablement toucher les côtes de l’État d’ici jeudi ou vendredi.

L'autre mauvaise nouvelle, c'est qu'il continue de prendre de l'expansion à mesure qu'il progresse lentement vers le nord des États-Unis. L'ouragan a gagné en taille et reste très dangereux, préviennent les météorologues, qui peinent à en prévoir la trajectoire exacte.

Il doit se rapprocher «dangereusement près» et lécher les côtes de la Floride d'ici ce soir puis longer de jeudi jusqu'à vendredi matin la côte sud-est américaine soit la Géorgie, la Caroline du Sud et la Caroline du Nord.

Et ce n'est pas exclu que l'oeil de l'ouragan se reforme à nouveau grâce aux eaux chaudes qu'il survole.

Dorian est présentement au large de Daytona Beach, en Floride, avec des vents soutenus de 165 km/.

Toujours de catégorie 2, il se déplace lentement à 13 km/h.

La plus grande inquiétude vient de l'onde de marée qui pourrait atteindre 2,5 m et accompagné des précipitations monstres jusqu'à 380 mm.

État d’urgence

Plusieurs parties de cette côte américaine où vivent des millions de personnes ont été placées en état d'urgence. Des ordres d'évacuation obligatoires ont été émis dans plusieurs zones.

Le président américain Donald Trump a annoncé mardi soir avoir décrété l'état d'urgence en Caroline du Nord, pour débloquer des fonds de manière préventive, «en espérant ne pas en avoir besoin».

M. Trump a également averti la population de rester prudente. «Les États-Unis pourraient avoir un peu de chance en ce qui concerne l'ouragan Dorian, mais s'il vous plait ne baissez pas la garde. Alors qu'il se dirige vers la côte, beaucoup de choses mauvaises et imprévisibles peuvent arriver!», a-t-il tweeté, soulignant que «les Bahamas ont été dévastées».

Selon le Pentagone, 5000 membres de la Garde nationale et 2700 militaires se tiennent prêts.

Les deux États de Caroline présentent le plus haut risque d'inondations, selon le NHC, avec des vagues de 1,2 à plus de 2 m. de haut attendues par endroit. L'oeil de Dorian doit passer «près ou au-dessus» de leurs côtes entre jeudi et vendredi matin.

Même si l'oeil pourrait ne pas toucher terre, les autorités mettent la population en garde sur les risques de crues soudaines et d'inondations.

En attendant Dorian, les habitants de Floride, habitués des ouragans, se montraient solidaires avec les Bahamas voisines. Les appels aux dons se multipliaient et plusieurs églises organisaient des collectes dans le quartier de Coconut Grove, berceau de la communauté bahaméenne à Miami.