/news/law

Facultés affaiblies: l’ex-député péquiste Guy Leclair plaide coupable

Agence QMI

Periode des questions

Simon Clark/Agence QMI

L’ex-député péquiste de Beauharnois Guy Leclair a finalement plaidé coupable à l’accusation de conduite avec les facultés affaiblies par l’alcool qui pesait contre lui.

L’affaire avait éclaté en pleine campagne électorale en septembre 2018, plongeant le chef péquiste Jean-François Lisée dans l’embarras. Le candidat avait été arrêté pour «refus de donner un échantillon d’haleine», en pleine nuit de juillet de la même année, dans son véhicule dans un stationnement de la rue Dufferin à Salaberry-de-Valleyfield, en Montérégie.

Jeudi, au palais de justice de Salaberry-de-Valleyfield, M. Leclair a finalement été condamné à payer une amende de 3000 $ après avoir plaidé coupable, a rapporté «Le Journal Saint-François». Son permis de conduire a également été suspendu pour 18 mois.

À l’époque, Guy Leclair avait nié avoir été arrêté, soutenant qu’il n’avait «en aucun cas enfreint la loi». Il avait finalement retiré sa candidature aux élections générales en disant ne pas vouloir nuire à son parti.

Récidive

C’est un citoyen qui avait alerté les policiers, inquiet du comportement d’un homme au volant de sa voiture, en file au service au volant du McDonald’s de Salaberry-de-Valleyfield.

Ce n’était pas la première arrestation pour l’ex-élu. En 2013, il avait plaidé coupable à l’accusation d’avoir conduit avec les facultés affaiblies alors qu’il conduisait sur l’autoroute 13, à Laval, en 2011.

Guy Leclair a été député de Beauharnois entre 2008 et 2018.