/finance/homepage

Québec accorde un prêt de 5 M$ à Fortress pour sauver son usine de Thurso

Agence QMI

text3

Le Journal de Québec

Afin d’assurer le maintien à court terme des activités de l’usine de Fortress Global Enterprises de Thurso, en Outaouais, Québec lui a accordé un prêt de 5 millions $.

Les sous proviennent du programme ESSOR et permettront, croit le gouvernement Legault, «de renflouer son fonds de roulement et de mettre en place un plan de restructuration financière qui inclura une recapitalisation», a-t-on indiqué vendredi, par communiqué.

On a précisé que Fortress est un acteur central de la structure industrielle forestière de l’Outaouais et des Laurentides.

«Un arrêt des activités de l'usine de Fortress, à Thurso, aurait des répercussions majeures sur l'économie locale et régionale. Le gouvernement a choisi d'intervenir pour maintenir les 323 emplois de l'usine, sans compter ceux de ses fournisseurs. Nous avons confiance que cette aide permettra à Fortress de mettre en place les solutions qui assureront sa pérennité», a dit Pierre Fitzgibbon, ministre de l'Économie et de l'Innovation.