/regional/estduquebec/gaspesie

L'ouragan Dorian touche terre au Canada

TVA Nouvelles et Agence QMI

L'ouragan Dorian a touché terre samedi soir à Halifax, en Nouvelle-Ecosse, accompagné de pluies diluviennes et de vagues de vingt mètres., selon les services météorologiques.

Après avoir dévasté les Bahamas et longé la côte Atlantique des États-Unis, Dorian a été rétrogradé en «cyclone post-tropical très intense» par le Centre canadien de prévision des ouragans selon qui le phénomène reste dangereux à cause des vents violents.

Environnement Canada s’attend à ce que Dorian maintienne cette intensité jusqu’à ce qu’il touche terre. Le centre de la tempête est attendu en début de soirée dans le sud de la Nouvelle-Écosse.

Une grue s’est effondrée samedi après-midi à Halifax et plusieurs bâtiments ont perdu leur toit, a écrit l’entreprise Maritime Tartan Company sur Facebook avec des photos.

gracieuseté, Maritime Tartan Company

L’Île-du-Prince-Édouard et certains secteurs du Nouveau-Brunswick sont aussi sous le coup d’une veille d’ouragan et d’avertissements de tempête tropicale, onde de tempête et vent.

Au Québec, les Îles-de-la-Madeleine devaient également être touchées durant la nuit de samedi à dimanche. Environnement Canada y prévoit des rafales allant jusqu’à 120 km/h. Les précipitations pourraient dépasser les 60 mm de précipitations.

Pour les Îles-de-la-Madeleine, il s’agit d’une tempête d’une rare intensité.

«Habituellement, les tempêtes s’affaiblissent en montant à cause de l’eau froide, mais cette fois-ci, l’affaiblissement n’est pas aussi rapide», a indiqué Bob Robichaud, météorologue à Environnement Canada.

Les vents pourraient casser certaines branches d'arbres, ce qui pourrait causer des dommages aux lignes électriques et de télécommunications, alors que la pluie torrentielle peut causer des crues soudaines et une accumulation d'eau sur les routes.

La sécurité d'abord

Environnement Canada demande aux citoyens de rester loin du littoral, en raison de l'effet combiné de l'onde et des grosses vagues, qui pourrait provoquer de dangereux courants de retour et le risque d'être emporté en mer.

Sur le continent, les fortes pluies liées à l'ouragan atteindront la Gaspésie samedi soir et la Basse-Côte-Nord tôt dimanche, pouvant entraîner des inondations par endroits.

Entre 50 et 90 mm de pluies sont attendus en Gaspésie. Le vent pourrait atteindre 110 km/h dans l’extrême est de la Côte-Nord.

«La sécurité des Canadiens est notre priorité absolue et nous sommes prêts à aider le Canada atlantique à la suite de cette tempête», a tweeté le premier ministre canadien Justin Trudeau.

La situation devrait revenir à la normale progressivement au courant de la journée de dimanche, selon Environnement Canada.