/regional/estduquebec/gaspesie

Les Îles-de-la-Madeleine frappées par Dorian

TVA Nouvelles et Agence QMI

Des toits ont été arrachés, des arbres déracinés, une portion de route a dû être fermée.

Dorian a frappé les Îles-de-la-Madeleine dans la nuit de samedi à dimanche et poursuit actuellement sa course en direction de la Basse-Côte-Nord et de Terre-Neuve.

Au plus fort de la tempête post-tropicale, samedi en début de soirée, les vents ont soufflé en rafale à près de 130 km/h.

«La nuit a été très mouvementée, des vents très, très puissants tout au cours de la nuit, des pannes d’électricité en début de soirée, plusieurs milliers de clients qui sont privés d’électricité depuis hier», explique le maire des Îles-de-la-Madeleine, Jonathan Lapierre.

«Des dégâts [ont été] causés à certaines installations comme quais, des marinas, des bateaux, quelques toitures qui se sont littéralement envolées», ajoute-t-il.

Heureusement, on ne déplore aucun blessé.

Au moins 50 mm de pluie seraient tombés dans la nuit, et les précipitations doivent encore durer une partie de la journée.

 

Des milliers de foyers dans le noir

En milieu d'après-midi dimanche, un peu plus de 3000 foyers étaient toujours privés de courant.

«La bonne nouvelle c’est qu’il n’y a pas de gros bris majeur, on n’a pas des dizaines et des dizaines de poteaux à changer ou à réparer», dit Jonathan Côté, porte-parole d’Hydro-Québec.

La situation devrait, selon monsieur Côté, se résorber dès que les vents vont faiblir.

«Au courant de la journée tout devrait se placer», précise-t-il.

CTMA Traversier a indiqué samedi avoir reporté la traversée maritime de dimanche entre Souris, sur l’Île du Prince-Édouard et les Îles-de-la-Madeleine au lendemain, lundi.

Dorian doit, dimanche, traverser le golfe du Saint-Laurent et s’abattre sur Blanc-Sablon, à l’extrême est du Québec, où des rafales possibles de 110 km/h et 90 mm de pluie sont attendus.

 

Dans la même catégorie