/misc

Chaude lutte dans Longueuil-Saint-Hubert

TVA Nouvelles

Rassemblant plusieurs personnalités déjà connues des électeurs, le scrutin du 21 octobre prochain dans la circonscription Longueuil-Saint-Hubert risque d’attirer beaucoup d’attention.

L’ancien ministre de la Santé dans le gouvernement souverainiste de Pauline Marois, Réjean Hébert, fait le saut en politique fédérale pour le Parti libéral du Canada (PLC).

M. Hébert, qui affirme que «le débat souveraineté/fédéraliste est un débat d’un autre temps», a été officiellement désigné candidat par acclamation dimanche dernier.

Du orange au vert

De son côté, le député sortant Pierre Nantel tentera de garder son siège de député malgré son changement d’allégeance.

En août dernier, quelques jours seulement après avoir été expulsé du Nouveau Parti démocratique (NPD), M. Nantel avait confirmé les rumeurs voulant qu’il se présente sous les couleurs du Parti vert.

Une décision risquée puisque le Parti vert n’avait remporté que 2,5% des voix lors du scrutin de 2015 dans cette circonscription.

D’autres candidats connus

Patrick Clune sera candidat pour le Parti conservateur du Canada. Fils de l’ancienne ministre et comédienne Andrée Champagne, M. Clune s’est impliqué dans les campagnes électorales de sa célèbre mère et est maintenant connu pour ses chroniques politiques à la radio FM103,3 de Longueuil.

Le comédien Denis Trudel se présente à nouveau sous la bannière du Bloc québécois. En 2015, l’ancien membre du groupe d’humoristes Les Zapartiste était arrivé en troisième place suite à une course très serrée, récoltant 27% des voix.

Dans la même catégorie