/news/tele

Club illico: Laurence Deschênes devient Léa Olivier

Agence QMI

PHOTO COURTOISIE/Andréanne Gauthier

Le succès de la série jeunesse «La vie compliquée de Léa Olivier» passera en grande partie par Laurence Deschênes. L'adolescente de 17 ans a été choisie pour défendre le rôle-titre de l'adaptation que développe actuellement le Club illico à partir des deux populaires premiers tomes signés Catherine Girard-Audet.

Depuis samedi, la comédienne qui a été Anne O'Hara pour le téléroman «O'», Denise dans le film «La Bolduc» et qui sera de la série «Épidémie» sur TVA est maintenant dirigée par Martin Cadotte («La malédiction de Jonathan Plourde», «Mehdi et Val»).

Grandes similitudes

Pour son premier rôle en tant que tête d'affiche, Laurence Deschênes n'aura pas à chercher de nombreuses inspirations, car l'héroïne Léa Olivier et elle se ressemblent beaucoup.

«Ce qui m'a marquée le plus, c'est le côté un peu ¨drama queen¨, confie l'adolescente. Léa, c'est moi, je le réalise de plus en plus. Des fois, quand il y a un personnage qu'il faut que tu interprètes, il y a de petites choses qui ne te ressemblent pas et qu'il faut que tu travailles, mais là tout se fait naturel. Ça vient de moi. Je ne le force pas.»

Comme la jeune fille fictive, Laurence Deschênes avoue également vivre pleinement ses émotions. «Quand je pleure, je pleure vraiment fort, et quand je ris, je ris vraiment fort. C'est ce que des comédiennes m'ont déjà dit, mais je pense qu'être comédienne, ça aide un peu à être ¨drama queen¨; nos émotions, on les met et les pratique au maximum.»

Même le changement de ville auquel doit faire face Léa Olivier a résonné chez elle. «C'est super drôle aussi parce que Léa Olivier déménage à Montréal et moi, j'habitais à Trois-Rivières et j'ai déménagé à Montréal il y a quelques semaines.»

En 2020

Outre, Laurence Deschênes, l'équipe derrière «La vie compliquée de Léa Olivier» a choisi de faire confiance à Geneviève Schmidt et Zachary Evrard qui joueront respectivement sa mère et son frère. La vedette principale sera aussi notamment entourée de Léanne Désilet (Marilou, sa meilleure amie), Thomas Delorme (Thomas, son amoureux) et Laurie Babin (Sarah, sa rivale).

L'histoire proposée aux téléspectateurs suivra Léa Olivier forcée de quitter son petit monde en raison du déménagement de sa famille à Montréal, laissant derrière elle sa meilleure amie Marilou, son amoureux, son école et son petit village. Malgré ses réticences, Léa réussira à se créer un nouvel univers stimulant, mais loin d'être simple.

Scénarisée par Rachel Cardillo avec la contribution de Sébastien Bertrand, «La vie compliquée de Léa Olivier» aura droit à 12 épisodes, quelque part en 2020, sur Club illico.