/news/politics

«Il ne s’agit pas d’une fuite», dit Geneviève Guilbault

Marc-André Gagnon | Journal de Québec

La ministre de la Sécurité publique a nié lundi qu’une fuite de documents soit à l’origine de reportages publiés par notre Bureau d’enquête.

«Il ne s’agit pas d’une fuite à proprement parler», a dit Mme Guilbault, en expliquant que ces documents devenaient disponibles dans le cadre d’une autre procédure judiciaire. Ces documents pouvaient donc «circuler», a-t-elle observé.

Il n’y aura donc pas d’enquête sur une possible fuite, tel que réclamé par l’avocat Guy Bertrand, au nom d’une lieutenante de la Sûreté de Québec (SQ).

«Je peux vous confirmer que ces documents-là ne viennent pas du ministère de la Sécurité publique», a précisé la ministre Guilbault.

 

Dans la même catégorie