/regional/montreal/lanaudiere

Terrebonne: un rapport très critique de la vérificatrice générale

Yves Poirier | TVA Nouvelles

Chantal Poirier / JdeM

La vérificatrice générale de la Ville de Terrebonne, Sonya Guilbault, n'est pas tendre à l'égard de l'administration du maire Marc-André Plante.

Dans son rapport annuel pour l’année 2018, déposé lundi dans le cadre de l'assemblée du conseil municipal, elle porte un regard critique sur la gouvernance de la Ville et les mécanismes de gestion en place qui, selon elle, n’ont pas favorisé une situation financière viable à long terme.

«D’une part, les décisions relatives à sa gestion financière ne s’inspiraient pas d’une vision et n’étaient pas fondées sur des analyses et des évaluations en fonction d’objectifs et de cibles financières établies. D’autre part, peu de mécanismes ont été mis en place pour suivre et contrôler de façon proactive et prospective sa situation financière. À ce chapitre, il convient de souligner que la Ville s’est dotée en 2019 de nouveaux indicateurs financiers répondant à des préoccupations de gestion financière», écrit Mme Guilbault dans un communiqué rendu public mardi matin.

Par ailleurs, la vérificatrice générale met en lumière l’absence d’encadrement de la gestion du financement à long terme des services de l’eau.

«D’un côté, la Ville a installé des compteurs d’eau pour les commerces et les industries dans un souci de tarifer l’utilisateur; toutefois, elle n’effectue pas d’analyses de leur consommation d’eau potable et de celle des secteurs sans compteurs dans le but d’ajuster sa tarification annuelle. D’un autre côté, la Ville applique au secteur résidentiel une tarification fixe par unité de logement; sa tarification se base sur les coûts budgétisés des services de l’eau, sans ajustements subséquents pour tenir compte des excédents ou déficits réalisés.»

Réaction

L’administration du maire Plante a réagi en après-midi à la publication du rapport de la vérificatrice générale.

«Ce rapport comporte notamment un audit financier de la vérificatrice générale ciblant l’ancienne administration. Sur le fond, il confirme la hauteur du mandat que nous ont confié les citoyens en 2017 pour faire le ménage et redresser Terrebonne», affirme le maire dans un communiqué.

Le directeur général de la municipalité admet que les faits rapportés «sont pertinents et donnent un sens à notre action».

Dans la même catégorie