/regional/montreal/montreal

Adopter un arbre à Montréal?

Camille Dauphinais-Pelletier

 - Agence QMI

MARIO BEAUREGARD/AGENCE QMI

Le parti d'opposition Ensemble Montréal souhaite que les citoyens puissent «adopter» un arbre ou un banc public, augmentant ainsi les fonds liés à ces dépenses.

«New York, Paris, Toronto, Vancouver, Ottawa et Londres sont toutes des villes qui ont élaboré des programmes du même type avec succès. Montréal ne devrait pas être en reste. Que ce soit pour rendre hommage à quelqu’un, commémorer un événement marquant, encourager un organisme ou une cause, nous croyons que tous les Montréalais seront emballés par notre proposition», a dit Francesco Miele, porte-parole de l'opposition officielle pour l'environnement.

Les tarifs seraient calculés de manière à venir combler le prix d'un banc ou d'un arbre ainsi que de la plaque portant l'inscription, de même que leur entretien. Une motion en ce sens sera déposée lors de la prochaine séance du conseil municipal.