/finance/homepage

La saison des pommes arrive en retard et avec des productions limitées

Kariane Bourassa | TVA Nouvelles

Les Québécois devront attendre plus longtemps cette année pour prendre leur traditionnelle photo de famille dans les vergers de la province.

En plus d'être en retard d'environ deux semaines, la production de pommes sera beaucoup plus faible cette année dans la province.

Le temps frais et pluvieux de mai et juin ainsi que le printemps tardif ont retardé la production d'une quinzaine de jours. Les producteurs appréhendent également une baisse importante de la récolte. Selon les estimations effectuées le 22 juillet dernier, 101 000 tonnes métriques de pommes devraient être produites au Québec. Ce qui est inférieur à la moyenne des cinq dernières années (110 000 tonnes métriques).

Dans un contexte important de pénurie de main-d’œuvre, les producteurs devront redoubler d'efforts à la fin de la saison pour tout récolter.

Même si le Québec importe une grande quantité de pommes, il approvisionne quand même 51 % de la consommation totale de la province.

Plus de 430 entreprises vivent de cette industrie, des revenus à la ferme de près de 58 millions de dollars pour les producteurs québécois.