/news/culture

J.K. Rowling donne 19 M$ pour la recherche sur la sclérose en plaques

WENN

La créatrice d'Harry Potter, J.K. Rowling, a annoncé faire un don de 19 millions de dollars pour financer des recherches scientifiques contre la sclérose en plaques, la maladie dont sa mère souffrait. L'auteure a aidé à mettre sur pieds la Clinique de Neurologie Régénérative Anne Rowling à l'Université d'Edimbourg pour 12,3 millions de dollars en 2010 et elle vient d'annoncer le financement de nouveaux bâtiments pour aider la recherche.

«Quand la Clinique Anne Rowling a été fondée, personne n'aurait pu imaginer les progrès qui allaient être faits dans le domaine de la neurologie régénérative, dont la clinique est un des fers de lance. C'est une grande fierté pour moi que la clinique réussit à combiner cette ambition énorme avec un soutien pratique et effectif pour les malades, quels que soient l'évolution de leur maladie ou le type de sclérose. J'ai entendu de vive voix à quel point ce soutien était important», a déclaré J.K. Rowling à la BBC.

La maman d'Harry Potter vient d'Edimbourg et a écrit le premier ouvrage de la série dans un café de la ville. Depuis que la saga est devenue un carton d'édition et cinématographique, sa fortune est estimée à 920 millions de dollars.

 

 

 

Dans la même catégorie