/news/law

Le conjoint d’une présumée victime était «mort d’inquiétude»

Claudia Berthiaume | Le Journal de Montréal

Le conjoint de la seconde victime alléguée d’Ugo Fredette était «mort d’inquiétude» de voir que celui qui partageait sa vie depuis près de 20 ans avait découché pour la première fois, sans lui donner de nouvelles. 

«Je me suis couché, mais je n’ai pas dormi. J’étais trop inquiet. J’étais mort d’inquiétude, c’était très tough», a décrit hier Mario Lamoureux, d’une voix douce. 

L’homme de 59 ans était le conjoint d’Yvon Lacasse lorsque celui-ci a été tué, le 14 septembre 2017. 

La victime de 71 ans aurait été battue à mort par Fredette à la halte routière située à la jonction des routes 329 et 158, à Lachute. 

Fredette aurait volé le véhicule de M. Lacasse pour fuir avec un enfant, après avoir présumément assassiné sa conjointe Véronique Barbe. 

M. Lamoureux garde un souvenir très clair de la dernière fois où il a vu son conjoint, au moment de quitter leur résidence de Gore, dans les Laurentides. 

Signe de la main

«J’étais dans l’auto et il est sorti sur la galerie. Il m’a fait un signe ; il m’a envoyé la main. C’est la dernière fois qu’on s’est vus», a laissé tendrement tomber le témoin de la Couronne, hier, au palais de justice de Saint-Jérôme. 

Lorsqu’il est rentré de son travail, vers 23h30, M. Lamoureux a été surpris de constater que le Honda CRV de son conjoint n’était pas dans l’entrée. 

«Je me suis dit : “il doit être allé chez des amis, il va revenir bientôt”. Je ne voulais pas appeler quelqu’un à cette heure-là», a-t-il expliqué. 

Mais Yvon Lacasse n’est jamais revenu, et son conjoint a compris que quelque chose de grave s’était peut-être produit en ouvrant son téléviseur le lendemain matin. 

«Ça parlait de l’affaire d’Ugo Fredette, qui était en cavale. J’ai reconnu la halte routière. [...] Je me suis dit : “il y a sûrement un lien avec le fait qu’Yvon n’est pas rentré”», a-t-il relaté au jury. 

C’est que le couple allait fréquemment au parc à côté de la halte routière pour lire, relaxer ou casser la croûte. 

Le corps de l’aîné a été retrouvé six jours plus tard, en état de putréfaction, dans un boisé des Laurentides. 

 

Dans la même catégorie