/regional/estduquebec/basstlaurent

Les accidents se multiplient sur l’autoroute 20 entre Rimouski et Mont-Joli

Katia Laflamme | Agence QMI

L'autoroute 20 entre Le Bic, un secteur de Rimouski, et Mont-Joli est toujours le théâtre de nombreux accidents chaque année.

Encore l’année dernière, il y a eu des dizaines de collisions sur ce tronçon.

Quelque 68 accidents se sont produits en 2018 sur les 45 kilomètres qui séparent le secteur du Bic et de Mont-Joli sur l’autoroute 20.

Depuis 10 ans, près de 700 accidents sont survenus sur ce tronçon, dont 20 mortels.

Cette portion de l’autoroute 20 est très achalandée, alors que près de 9000 véhicules y circulent chaque jour.

Le député de Matane-Matapédia, Pascal Bérubé, craint que cette voie rapide, qui ne peut être considérée comme une véritable autoroute puisqu’il s’agit d’une route non séparée par un terre-plein, donne un faux sentiment de sécurité aux automobilistes.

Il souhaiterait l'aménagement d'une réelle voie rapide, plus sécuritaire, comme «partout au Québec».

«Une autoroute, c’est un enjeu important. Demandez aux gens du Saguenay Lac-Saint-Jean s’ils regrettent d’avoir une autoroute à quatre voies», a affirmé le député.

Pascal Bérubé ajoute qu’une autoroute est également un excellent moteur économique. «Demandez à Rivière-du-Loup qui est à la jonction de deux autoroutes si ce n’est pas important pour leur développement économique», a complété le chef par intérim du Parti québécois.