/news/law

Acquittement d’un automobiliste accusé de conduite dangereuse ayant causé la mort

Gilles Turmel | Agence QMI

Un jeune automobiliste de 21 ans a été acquitté vendredi matin, au palais de justice de Rimouski, d’une accusation de conduite dangereuse ayant causé la mort. Anthony Ricard-Bérubé avait été impliqué dans un accident qui a provoqué la mort d’un automobiliste le 29 mai 2018, sur la route 132, à Saint-Simon-de-Rimouski.

Lors de son procès qui s’est tenu en juillet, Ricard-Bérubé avait affirmé avoir eu un black-out quelques secondes avant l’impact mortel. Il avait soutenu s’être endormi et s’être réveillé au moment où son véhicule se trouvait dans la voie inverse. C’est à cet instant que la collision avec une minifourgonnette s’était produite. Son conducteur, un homme de 70 ans, était mort sur le coup.

Le juge a dit croire cette version des faits de l’accusé, une version qui a soulevé un doute raisonnable sur sa culpabilité.

Le juge a aussi affirmé qu’il ne pouvait conclure qu’Anthony Ricard-Bérubé avait conduit de façon dangereuse. Il a également rejeté l’hypothèse de la Couronne voulant que l’accusé textait peut-être juste avant l’impact mortel.

«C’est toujours triste quand des dossiers comme ça avec la mort d’un homme viennent à la cour. Oui, il y a eu un acquittement, mais mon client ressent beaucoup d’empathie pour la famille de la victime», a affirmé Me Caroline Bérubé, l'avocate de l'accusé.

«C’est sûr que c’est une déception cette décision-là, mais le tribunal a fait un travail d’analyse vraiment exhaustif. On respecte la décision, mais je vais évidemment l’analyser en profondeur pour voir quelles seront les suites et s’il y a possibilité d’appel ou non», a expliqué de son côté Me Julie Gagné de la Couronne.

Le ministère public a 30 jours pour porter ce verdict en appel.

Dans la même catégorie