/finance/homepage

Diminution du taux de cotisation à l'assurance emploi

Agence QMI

Le taux de cotisation à l’assurance emploi va diminuer l’an prochain pour les travailleurs et les employeurs canadiens.

Selon ce qu’a annoncé vendredi la Commission de l’assurance-emploi du Canada (CAEC), le taux de cotisation à l’assurance-emploi sera de 1,58 $ par tranche de 100 $ de gains assurables.

Par rapport à la cotisation actuelle, il s’agit d’une baisse de 0,04 $ pour les employés et de 0,06 $, pour atteindre 2,21 $, pour les employeurs. Ceux-ci paient 1,4 fois le taux de l’employé.

Le Programme de réduction du taux de cotisation générera un allègement d’environ 1 milliard $ aux travailleurs et employeurs canadiens.

Quant au maximum de la rémunération assurable, celle-ci a été revue à la hausse pour 2020, alors qu’elle passera de 53 100 $ à 54 200 $. Ce maximum de la rémunération assurable, qui est indexé chaque année, est le plafond de prélèvement des cotisations de l’assurance-emploi. C’est aussi le montant maximum pris en considération lors d’une demande de prestations de l’assurance-emploi, a indiqué la CAEC, par communiqué.

«La contribution maximale annuelle au régime d’assurance-emploi pour un travailleur diminuera de 3,86 $ pour atteindre 856,36 $ (jusqu’à 5,41 $ pour les employeurs, pour atteindre 1 198,90 $ par employé)», a précisé la Commission.

Enfin, en ce qui a trait au Régime québécois d’assurance parentale (RQAP), le taux de cotisation des parents québécois atteindra 1,20 $ par tranche de 100 $ de gains assurables. Il sera de 1,68 $ par tranche de 100 $ de gains assurables pour les employeurs. Les taux de cotisations dans la Belle Province diffèrent du reste du Canada parce que le Québec administre son propre régime d’assurance parentale. Ainsi, au Québec, la contribution maximale annuelle pour un travailleur diminuera de 13,35 $ pour se chiffrer à 650,40 $. La baisse sera de 18,69 $ pour les employeurs, pour atteindre 910,56 $ par employé, a relaté la CAEC.