/regional/quebec/quebec

Après 2 ans d'attente, le gouvernement donne le feu vert au cimetière musulman à Québec

Julie Couture | TVA Nouvelles

Deux ans après la promesse du maire Régis Labeaume, le ministère de l'Environnement a finalement donné son approbation à la construction d'un cimetière musulman à Québec.

Le président du Centre culturel islamique de Québec, Boufeldja Benabdallah, a confirmé à TVA Nouvelles avoir reçu une lettre officielle jeudi lui donnant le feu vert.

«Ça fait 20 ans que nous attendions ce moment. Nous sommes soulagés», a-t-il dit en entrevue.

«C’est un jour de joie. On a abouti après toutes les difficultés et les embûches dans ce dossier», a pour sa part mentionné son prédécesseur, Mohamed Labidi.

Le 4 août 2017, sept mois après la tuerie à la Grande mosquée, le maire Labeaume promettait un cimetière musulman à Québec au grand soulagement des familles endeuillées, qui avaient dû rapatrier à grands frais les dépouilles dans leur pays d'origine faute de lieu pour enterrer leur proche. Il aura fallu attendre deux ans avant d'avoir l'autorisation.

Au ministère de l'Environnement, on explique ce retard en raison des expertises menées notamment pour la protection de l'eau.

Le projet de cimetière musulman dans la région de Québec a aussi été marqué par le référendum à Saint-Apollinaire en juillet 2017. Par une courte majorité, les citoyens qui étaient invités à se prononcer avaient refusé l’aménagement d’un lieu de sépulture musulmane dans la municipalité de la rive sud de Québec, forçant le Centre culturel islamique à trouver un plan b.

Le cimetière prendra finalement place sur un terrain de 5600 mètres carrés, sur la rue Frank-Carrel dans l'arrondissement Sainte-Foy. De la terre devra notamment être ajoutée pour protéger la nappe phréatique.

Avant de procéder à cette étape, le président du Centre culturel islamique doit aussi signer officiellement avec la ville de Québec, l'acte de vente du terrain, au coût de 270 000 dollars.

Au cabinet du maire Labeaume, on indique que le tout devrait se faire dès la semaine prochaine.

Dès que tout sera signé, 500 camions remplis de terre seront acheminés sur le chantier pour protéger la nappe phréatique, aménager un chemin et clôturer le site.

Le cimetière pourra accueillir 500 sépultures et devrait ouvrir officiellement d’ici 6 mois.

La communauté musulmane de Québec compte 15 000 personnes. Plusieurs musulmans rencontrés samedi par TVA Nouvelles ont dit se sentir soulagés par cette nouvelle.

Dans la même catégorie