/regional/quebec/quebec

Labeaume gagne moins que des maires de petites villes

Stéphanie Martin | Journal de Québec

ANNIE T. ROUSSEL/JOURNAL

Même s’il dirige la deuxième plus grande ville de la province, Régis Labeaume gagne moins que plusieurs de ses homologues, parmi lesquels les maires de Varennes, Repentigny, Sainte-Julie et Terrebonne, aux responsabilités beaucoup plus limitées.

La Ville de Québec compte 544 000 habitants. La rémunération globale de son maire, Régis Labeaume, se chiffrait au 31 décembre dernier à 174 420 $.

À LIRE ÉGALEMENT

Combien gagnent vos élus?

Le maire de Sept-Îles est le mieux payé de l’Est-du-Québec

Un maire bénévole depuis 14 ans

Le maire d’une petite ville défend sa paie de 173 000 $

Or, le maire de Québec ne se situe pas dans le peloton de tête des élus municipaux les mieux payés au Québec. Il est huitième, et est surpassé par des maires de villes de taille moyenne.

Il est même talonné par Patrick Massé, le maire de Saint-Lin, une petite municipalité de 22 000 âmes dans les Laurentides, qui le suit de très près, avec une rémunération globale de 173 098 $ et par Pierre Corbeil, de Val-d’Or, en Abitibi, avec 170 017 $.

Satisfait de son salaire

Parmi les maires des 10 plus grandes villes du Québec, certains qui sont à la tête de municipalités moins populeuses que Québec se hissent tout de même plus haut que la capitale dans le palmarès des salaires.

C’est le cas de Sylvie Parent, de Longueuil, qui gagne la palme du meilleur salaire pour un maire, avec 228 497 $ pour mener les destinées de sa ville de 246 000 habitants, et de Marc Demers, de Laval, qui reçoit quant à lui 215 971 $ pour 435 000 habitants.

Au cabinet du maire Labeaume, l’attaché de presse, Paul-Christian Nolin, a indiqué que le maire a été « étonné » de ces données. Sans prétendre que les autres maires gagnent trop cher, il ajoute que « M. Labeaume est bien satisfait du salaire qu’il reçoit et qu’il ne songe pas à l’augmenter. Il carbure beaucoup plus à la passion qu’au salaire ».

50 % plus cher pour les élus à Lévis

Si on répartit la rémunération totale des élus municipaux sur le nombre d’habitants de leur ville, le conseil du maire de Lévis, Gilles Lehouillier, coûte 50 % plus cher que celui de son homologue de Québec, Régis Labeaume, qui représente pourtant presque quatre fois plus de citoyens. En effet, on obtient un montant par citoyen de 9 $ pour Lévis et de 6 $ pour Québec.

Notons que ces coûts sont parmi les moins élevés de la province, alors que certains élus coûtent au-delà de 100 $ par habitant. Au cabinet du maire de Lévis, on rétorque qu’« une moyenne basée sur la population apporte des résultats incohérents et non représentatifs des responsabilités et des charges assumées par les membres du conseil de la Ville ».

Le maire considère que « les citoyens jugent totalement approprié » que leur conseiller municipal gagne ce salaire étant donné qu’il est disponible en tout temps.

Coût des élus dans la région*

Québec

- Ville de 543 684 habitants

- 21 conseillers + 1 maire

- Chaque conseiller représente en moyenne 26 000 habitants

- Rémunération totale du conseil : 3 002 648 $

- Coût par habitant : 6 $

Lévis

- Ville de 146 794 habitants

- 15 conseillers + 1 maire

- Chaque conseiller représente en moyenne 10 000 habitants

- Rémunération totale du conseil : 1 305 012 $

- Coût par habitant : 9 $

L’Ancienne-Lorette

- Ville de 16 583 habitants

- 6 conseillers + 1 maire

- Chaque conseiller représente en moyenne 3000 habitants

- Rémunération totale du conseil : 287 993 $

- Coût par habitant : 17 $

Saint-Augustin

- Ville de 19 153 habitants

- 6 conseillers + 1 maire

- Chaque conseiller représente en moyenne 3000 habitants

- Rémunération totale du conseil : 240 627 $

- Coût par habitant : 13 $

* Au 31 décembre 2018. Inclut les salaires et allocations diverses, exclut les charges sociales. Source : ministère des Affaires municipales

 

 

 

Dans la même catégorie