/news/politics

Les services de garde en milieu familial veulent des augmentations de 35%

François Cormier | TVA Nouvelles

Alors qu'elles sont en négociations avec le gouvernement Legault, les responsables de services éducatifs en milieu familial (RSE) demandent des augmentations de l'ordre de 35%, a appris TVA Nouvelles.

À l'heure actuelle, les RSE font le calcul qu'elles gagnent 12,40 $ de l'heure, soit moins que le salaire minimum au Québec.

Dans une conférence de presse prévue dimanche, la Fédération des intervenantes en petite enfance du Québec (FIPEQ-CSQ) réclamera un rattrapage salarial permettant d'atteindre 16,75 $ l'heure. Elle argumentera que les salaires doivent être comparés à ceux des intervenantes en centres de la petite enfance (CPE).

Les frais d'exploitation seront au cœur des échanges avec les négociateurs du ministère de la Famille.

Le syndicat fera valoir que les montants prévus pour l'achat de nourriture, de matériel pédagogique et pour l'entretien ménager sont insuffisants.

«Je dois payer l'épicerie, le traiteur, les sorties, les cadeaux de fête, le matériel de bricolage, les brosses à dents», explique Valérie Fiset, éducatrice en milieu familial à Québec. «À 50 heures par semaine, nous ne sommes pas payés très cher, c'est certain».

Les éducatrices sont en effet tenues d'ouvrir leurs portes 10 heures par jour et de fournir collations, repas ainsi que tout le matériel utilisé durant la prestation des services.