/elections

Scheer promet un coup de pouce pour le sport et les arts

Agence QMI

Le chef conservateur Andrew Scheer a promis de réinstaurer le crédit d’impôt pour le sport et les arts, tout en réitérant sa volonté inébranlable d’équilibrer le budget.

En campagne électorale lundi à Kelowna, en Colombie-Britannique, M. Scheer a continué de marteler sa volonté d’alléger davantage le fardeau fiscal des familles au pays.

Tout comme à l’époque de Stephen Harper, les conservateurs proposent de mettre en place un crédit d’impôt pour les activités sportives, pouvant monter jusqu’à 1000 $ par enfant et même 500 $ de plus pour ceux ayant un handicap.

L’autre crédit d’impôt proposé par les conservateurs viserait les activités d’art et d’apprentissage des enfants et atteindrait jusqu’à 500 $ par enfant.

Malgré les nombreuses questions des journalistes à savoir comment équilibrer le budget avec toutes ses récentes mesures (dimanche, il a promis une baisse d’impôt évaluée à 6 milliards $), le chef conservateur a assuré que les finances seraient assainies en cinq ans.

«Les jeunes familles de la classe moyenne sont l’avenir de ce pays, a précisé M. Scheer. Plutôt que d’aider la classe moyenne comme il l’avait promis, Justin Trudeau n’a fait qu’augmenter le coût de la vie.»