/news/culture

Ces actrices de 50 ans et plus qui s'imposent

Yan Lauzon | Agence QMI

On dit souvent que plus une femme vieillit, moins elle reçoit d'offres devant les caméras. Pourtant, le présent télé appartient aux actrices de 50 ans et plus.

Au Québec, elles sont plusieurs à dicter le jeu... à notre plus grand bonheur. Voici des actrices qui ont su saisir les occasions avec de solides prestations.

Pascale Bussières

En attendant de retrouver son personnage de Mme Léger, directrice du pensionnat de «L'Académie» sur Club illico en 2020, Pascale Bussières - qui a fêté ses 51 ans cet été - incarne une femme qui en fait voir de toutes les couleurs à Bernard (joué par Benoît Gouin) dans la nouvelle saison du téléroman «L'heure bleue» présenté à TVA.

 

En prêtant ses traits à l'acharnée Véronique, ex de Bernard et mère de Raphaël, la comédienne apporte une toute nouvelle dimension à l'univers des Boudrias. Habitée de mystérieuses intentions, elle n'a pas l'intention de baisser facilement les bras, même si elle n'est pas la bienvenue.

Céline Bonnier

Pendant quelques saisons, Céline Bonnier a proposé deux personnages différents, mais remarqués au petit écran: la timide Suzanne d'«Unité 9» sur ICI Radio-Canada Télé et Anne-Sophie qui a choisi de refaire sa vie dans «L'heure bleue», à TVA.

 

L'actrice de 54 ans se concentre maintenant uniquement sur cette dernière. Cette saison, bien qu'elle partage un nouvel appartement avec sa fille Clara (Alice Morel Michaud) et son bébé, les choses ne se déroulent pas comme elle l'aurait souhaité. Insatisfaite du retour du jeune père de l'enfant, Anne-Sophie clame haut et fort son mécontentement. Confrontée à cette déplaisante situation, elle doit mettre de l'eau dans son vin, mais n'a assurément pas dit son dernier mot.

Marina Orsini

Après avoir été tant d'années Suzie Lambert, Marina Orsini attendait une nouveau personnage fort. La comédienne de 52 ans l'a obtenu et a eu saisir sa chance au début de l'année, quand on lui a confié le rôle d'Anémone Leduc, une femme qui a longtemps réussi à échapper à son passé, en vedette de la série «Une autre histoire» à Radio-Canada.

 

Atteinte d'Alzheimer précoce, Anémone est forcée de penser à son avenir, mais surtout celui de ses six enfants, dont les trois de son ancienne vie. Dans les prochains épisodes, on s'attend à ce que la mère monoparentale soit hantée par d'émouvants et difficiles souvenirs associés à une époque qu'elle a tant chercher à oublier.

Isabel Richer

L'an dernier, Isabel Richer a dû faire ses adieux à son personnage de Marie-Ève Renaud devant les caméras du téléroman «O'», à TVA.

Dominick Gravel/Agence QMI

 

Heureusement, elle brillait déjà dans un autre rôle costaud, celui de Claude Boily, avocate aux prises avec d'importants démons, sur le plateau de la série dramatique «Ruptures» à ICI Radio-Canada Télé. Une autre femme dont on attend de grandes choses viendra garnir la feuille de route de l'actrice de 53 ans en décembre: la sergente-détective Céline Trudeau associée à la série policière «La faille» sur Club illico. En pleine histoire de meurtre à Fermont, des flammèches sont à prévoir avec sa fille Sophie jouée par Maripier Morin.

Élise Guilbault

À 58 ans, Élise Guilbault ne ralentit pas. Cette année, elle a livré un jeu intense grâce à la détenue Kim Vanier dans «Unité 9» et la lesbienne féministe Dominique Lévesque pour «Cheval-Serpent», deux œuvres diffusées à ICI Radio-Canada Télé. Cet hiver, deux autres de ses personnages ne devraient pas passer sous silence. D'abord, Élise Guilbault formera un couple puissant avec Marc Messier au sein de la distribution de la série policière du Club illico «La faille».

 

Dès décembre, elle sera donc la belle-mère de Mariper Morin. Un peu plus tard, toujours sur la plateforme de Vidéotron, l'actrice verra son garçon (incarné par Antoine L'Écuyer) être confronté à un diagnostic de schizophrénie quand sera dévoilée la production «Mon fils».

Maude Guérin

Au cinéma, on a fait grand bruit de sa prestation dans le drame de Sophie Dupuis «Chien de garde», pour lequel elle a mis la main sur un prix Iris à la fin de 2018. Quelques semaines après cette victoire, Maude Guérin - aujourd'hui âgée de 54 ans - est revenue au petit écran, devenant le visage phare de «5e rang», un nouveau téléroman de Radio-Canada.

TOMA ICZKOVITS/AGENCE QMI

 

Sous les traits de Marie-Luc Goulet, propriétaire d'une ferme familiale, elle s'est retrouvée au cœur de la tourmente quand l'horrible mort de son mari a été constatée. Tenant toujours fermement les rênes de ses personnages, l'actrice continue de défendre un personnage qui n'a pas la vie facile.

Guylaine Tremblay

Une des actrices préférées des Québécois, Guylaine Tremblay a mis un terme au parcours de l'ancienne détenue Marie Lamontagne cette année avec la fin du téléroman «Unité 9» à Radio-Canada. Elle s'est aussi encore amusée à jouer l'extravagante Danielle le temps de la deuxième saison de comédie «En tout cas» proposée par TVA.

Joël Lemay / Agence QMI

 

Sachant aisément se glisser dans la peau d'une femme extravertie devant les caméras, l'actrice de 58 ans partagera la vedette de la comédie dramatique «Le Phoenix» avec Josée Deschênes, respectivement renommées Mumu et Loulou. À l'hiver sur 2020, sur Séries+, Les deux amies monteront à bord d'un véhicule récréatif dans un voyage qui s'annonce tout sauf reposant.