/news/culture

La dernière saison de Kent Nagano avec l’OSM est lancée

Agence QMI

TOMA ICZKOVITS/AGENCE QMI

Le tapis mauve avait été déroulé à la Maison symphonique, mardi, pour souligner le lancement de la saison 2019-2020 de l’Orchestre symphonique de Montréal (OSM), la dernière dirigée par maestro Kent Nagano.

Plusieurs invités de renom s’étaient déplacés pour assister au concert d’ouverture, où était notamment à l’honneur la Symphonie No 13 «Babi Yar», de Chostakovitch, qui rend hommage aux victimes de l’oppression.

Pour l’occasion, l’OSM avait invité 40 survivants de la Shoah et une délégation du Musée de l’Holocauste Montréal, en lien avec l’œuvre interprétée.

Avant de tirer sa révérence après 16 ans au lutrin de l’OSM, à la fin de l’été 2020, Kent Nagano conduira notamment l’ensemble dans une tournée des Amériques. L’institution montréalaise jouera ainsi, du 1er au 15 octobre, accompagnée de solistes réputés, au Brésil, au Chili, en Argentine, au Mexique et aux États-Unis, au Symphony Center de Chicago.

L’Orchestre symphonique se rendra aussi dans les salles du Roy Thomson Hall de Toronto, en février, et du Carnegie Hall de New York, en mars.