/finance/homepage

Les employés de la SAQ invités à «prioriser» le français

Geneviève Lajoie | Le Journal de Québec

archives Agence QMI

La direction de la Société des alcools du Québec (SAQ) a senti le besoin de rappeler à ses employés de «prioriser» une formule d’accueil uniquement en français à l’égard des clients.

Pas question, toutefois, d’interdire formellement l’utilisation du Bonjour-Hi dans les succursales de la société d’État.

À LIRE ÉGALEMENT

«Bonjour-Hi, suivant-next!» à la SAQ

«Il est possible que, dans des succursales où la clientèle anglophone est plus présente, des employés les servent dans leur langue et qu’ils utilisent la formule Bonjour-Hi pour les accueillir. Cela dit, l’utilisation de cette formule n’est ni suggérée ni encouragée par la direction de la SAQ», a fait valoir la direction dans une mise au point publiée sur son site internet.

Le Journal a révélé la semaine dernière que des clients ont été salués par un Bonjour-Hi dans une succursale de la rue Sainte-Catherine à Montréal, au moment de payer leur vin.

Le premier ministre François Legault a invité la société d’État à «montrer l’exemple» et à accueillir ses clients uniquement dans la langue de Molière.

Le gouvernement caquiste n’a toutefois pas envoyé de directive formelle à la SAQ pour interdire l’utilisation de la formule d’accueil bilingue.

Confiance aux employés

La politique linguistique de la société d’État stipule que les communications avec les clients doivent se faire en français, précise la porte-parole Linda Bouchard.

C’est pourquoi la SAQ a entrepris de rappeler à l’ensemble de ses employés «l’importance de prioriser le français».

L’opération de communication vise à «s’assurer que l’ensemble du personnel va entendre le message clairement», précise-t-elle. «On fait confiance à nos employés, on va leur rappeler comment on doit travailler».

Dans la même catégorie