/news/elections

Sylvie Fréchette s’explique sur l’avortement

TVA Nouvelles

La question de l'avortement continue de coller à la peau des conservateurs. Après avoir cafouillé sur la position de son parti en début de campagne, la médaillée olympique Sylvie Fréchette a dû à nouveau se prononcer sur la question lors de sa première sortie publique.

Questionnée à savoir si elle serait à l'aise de siéger dans le même parti qu'une candidate conservatrice ouvertement anti-avortement, elle est restée prudente.

Je suis à l'aise de siéger dans un parti qui n'est pas hypocrite et qui est ouvert à tous. Je pense qu'on a chacun nos valeurs et on doit apprendre à travailler ensemble et à vivre ensemble dans un Canada uni», a-t-elle expliquée.

Ses opposants dans Rivière-du-Nord reprochent au Parti conservateur de ne pas jouer franc-jeu.

«Dites-nous ce que vous allez faire avec ça. Des positions ambiguës à la "moi, non, l'autre, oui et peut-être, on verra", on ne sait pas où on va avec ça et ça n'a pas de bon sens, ce n'est pas sérieux», a répliqué le candidat du Bloc québécois Rhéal Fortin.

Même son de cloche du côté de son adversaire libérale, Florence Gagnon. «Je trouve ça un peu incompréhensible de voir madame Fréchette se joindre au Parti conservateur qui, jusqu'à ce jour, n'a pas réussi à prendre une position claire.»

Dans la même catégorie