/news/world

Accusée d’avoir mis de l’héroïne dans la bouche de son bébé

TVA Nouvelles d'après CNN

capture d'écran, CNN

Une mère de famille du Maine est accusée d’avoir causé la mort de son bébé après qu’elle lui aurait mis de l’héroïne sur ses gencives pour la faire dormir.

Kimberly Nelligan a été arrêtée mardi, près d’un an après la mort de sa fille d’un an.

Le coroner a établi que la mort du poupon était due à une intoxication au fentanyl, ce qui laisse croire que l’héroïne était contaminée.

Dans les documents présentés au tribunal, on apprend que, par le passé, la mère aurait agi de la même manière avec ses deux autres enfants plus âgés.

Elle a plaidé non coupable à des accusations de mise en danger d’enfant et de possession de drogue. Elle devrait être de retour au palais de justice le 12 novembre.