/news/currentevents

Aéroport de Québec: une touriste déclare faussement avoir une bombe

Dominique Lelièvre | Journal de Québec

ARCHIVES, SIMON CLARK

Une voyageuse qui a eu la mauvaise idée de mentionner faussement qu’elle détenait une bombe à l’aéroport de Québec a commencé son séjour dans la capitale ... en détention.

L’incident s’est produit vers 14 h mercredi. Selon la police de Québec, une femme originaire de France a mentionné aux agents frontaliers qu’elle avait une bombe à l’intérieur de ses bagages. 

Ces derniers ont été fouillés de fond en comble et on n’y a trouvé aucune trace d’explosif. La menace s’est avérée non fondée. 

«La dame a été arrêtée pour méfait public. Elle est présentement détenue pour ces motifs», a mentionné jeudi matin Étienne Doyon, porte-parole de la police. 

Pas la première fois

Les employés de l’aéroport Jean-Lesage font face à ce genre de situation pour la deuxième fois en moins d’un an. 

En janvier dernier, un homme a dû faire une croix sur des vacances dans le sud, après qu’il eut déclaré à la blague qu'il possédait un engin explosif au point de fouille avant de monter dans l’avion. 

Bien qu'il se soit rétracté, sa boutade avait entraîné le débarquement de tous les passagers qui avaient déjà pris place dans l’aéronef et un retard d’une heure. Quant au voyageur impliqué, il a raté son vol, ainsi qu’une personne qui l’accompagnait.