/news/currentevents

Fentanyl et morphine: des narcotiques dérobés dans trois pharmacies en Estrie et en Montérégie

Jasmin Dumas | TVA Nouvelles

La Sûreté du Québec (SQ) enquête sur une série de vols de narcotiques survenus dans des pharmacies en Estrie et en Montérégie. Trois commerces ont été cambriolés au cours des dernières semaines.

Le premier vol est survenu le 9 août dernier à la pharmacie Proxim d’Eastman, en Estrie. Un mois plus tard, le 9 septembre, c’était au tour de la pharmacie Familiprix de Roxton Pond, en Montérégie, d’être dévalisée. Puis, cette semaine, dans la nuit de mardi à mercredi, un voleur est reparti du Proxim à Saint-Denis-sur-Richelieu, toujours en Montérégie, avec environ 5000 $ de narcotiques.

«On voit sur les caméras de surveillance un homme cagoulé avec des gants fracasser le coffret dans lequel il y avait la clé du commerce. Il est entré et en une minute il était reparti», a raconté la propriétaire, Caroline Désilets.

Quelques minutes avant, le voleur avait tenté de s’introduire dans la pharmacie en perçant un trou dans le mur extérieur, sans succès. C’était de cette façon que le ou les voleurs avaient pénétré dans les pharmacies d’Eastman et de Roxton Pond.

À chacun des endroits, le ou les voleurs se sont emparés d’une quantité importante de médicaments, comme du fentanyl et de la morphine, probablement pour être revendus dans la rue.

La SQ a ouvert une enquête pour tenter d’élucider ces vols. Pour l’instant, elle ne peut confirmer que ces événements ont été commis par la même personne, mais avance que c’est une possibilité.