/news/elections

La Ligue des Noirs du Québec défend Trudeau

TVA Nouvelles

TVA Nouvelles

La Ligue des Noirs du Québec se range derrière le chef libéral Justin Trudeau, sous le feu des critiques depuis mercredi, alors que des images le montrant avec le visage maquillé de couleur sombre ont fait surface en pleine campagne électorale.

«Ceux qui critiquent le premier ministre Justin Trudeau nagent dans un bassin d’hypocrisie car ils n’ont rien fait pour promouvoir l’intérêt de la communauté noire et culturelle», dénonce l’organisme militant et de défense des communautés noires.

À LIRE ÉGALEMENT

«Le pape du discours de la rectitude politique a commis un péché»

Des élus québécois condamnent les photos de Trudeau maquillé

«Je ne vois pas ce qu'il y a de raciste là-dedans!» : Des réactions mitigées par rapport au «brownface» de Trudeau

«Justin Trudeau est un peu hypocrite»

Le «blackface», une pratique qui fait scandale

Un autre maquillage controversé: de nouvelles images de Justin Trudeau

Le «brownface» de Trudeau fait la une à travers le globe

«Blackface» : Justin Trudeau se confond en excuses

Ses représentants estiment que, dans le passé, M. Trudeau a amplement démontré «l’importance de la diversité et de l’inclusion dans l’ensemble du Canada», un souci qui transparaît également dans la composition de son gouvernement.

«La Ligue des Noirs du Québec invite le premier ministre de ne plus répondre aux questions car pour nous il ne devrait pas faire des excuses. Moi-même je me suis déguisé pour jouer le rôle de Jules César dans la pièce de Shakespeare. Pour nous, ce débat est une tempête dans un verre d’eau», peut-on lire dans un communiqué transmis aux médias par le président de la Ligue, Dan Philip.

Les images de Justin Trudeau, qui ont fait le tour du monde, comme le démontrent les unes des principaux médias internationaux, alimentent le débat entourant le «blackface», cette pratique raciste décriée surtout aux États-Unis. Cette controverse survient en pleine campagne électorale; d'ailleurs, les chefs des partis d'opposition à Ottawa ont dénoncé M. Trudeau. Le chef du NPD Jagmeet Singh croit que ces images risquent de rappeler «de mauvais souvenirs» à certains enfants qui ont souffert du racisme. Quant au conservateur Andrew Scheer, il estime que cela dénote un «manque de jugement» et que M. Trudeau n'est pas digne d'être premier ministre.

Dans la même catégorie