/regional/estduquebec/basstlaurent

Le labyrinthe de La Pocatière est maintenant le plus gros au monde

Stéphanie Gendron | Journal de Québec

Le concepteur du labyrinthe dans un champ de maïs à La Pocatière a finalement réussi à dépasser la grandeur d’un labyrinthe en Californie qui détenait le record Guinness.

Pour sa sixième édition, le promoteur Luc Pelletier visait de fracasser le record officiel détenu depuis 2014 par un labyrinthe temporaire dans un champ de maïs à Dixon aux États-Unis. Il y est parvenu cette semaine.

Celui de Dixon est grand de 242 811 mètres carrés et celui de La Pocatière vient d’atteindre 301 474 mètres carrés.

Des démarches ont été entreprises auprès des World’s Guinness Record pour officialiser le tout.

Cette année, le labyrinthe est passé du classique à l’artistique.

Luc Pelletier a décidé de souligner les 160 ans de la fondation de la première école d’agriculture à La Pocatière. Il a désigné une ferme, un tracteur dans un champ avec les montagnes en arrière-plan, la première section du bâtiment actuel de l’Institut de technologie agroalimentaire du Québec et même le fondateur de l’école, François Pilote.

À travers, on retrouve des sections de labyrinthe plus classiques.

«Je vois plus cela cette année comme une carte postale. Mais c’est encore possible de réussir à se perdre», résume Luc Pelletier.

Contrairement aux années passées, il a utilisé un tracteur à pelouse plutôt qu’un coupe-bordure pour réaliser le labyrinthe. Le réaliser lui aura pris plus de 100 heures.

Les visiteurs, qui sont plus de 7000 jusqu’à ce jour, peuvent affronter le labyrinthe de différentes façons, en entrant par la partie plus classique. Rendus dans la portion artistique, il y a trois façons de sortir. Le défier peut prendre entre une heure et jusqu’à quatre heures. Luc Pelletier vise d’attirer 20 000 visiteurs d’ici le 31 octobre.

En course

Une nouveauté débutera vendredi à 15h00, alors qu’il sera possible de littéralement s’affronter dans des sections du labyrinthe. Deux portions identiques ont été réalisées pour y courir et s’affronter en duo. La course peut durer environ 10 à 15 minutes et le premier à sortir gagne.

Luc Pelletier dit avoir été motivé à atteindre le record du monde lorsqu’il a surpris il y a quelques années une discussion entre deux dames qui disaient que c’était impossible que le plus gros au monde soit à La Pocatière, alors qu’il était à l’époque le deuxième plus grand au Canada. «J’ai décidé d’agrandir chaque année et de m’enligner vers le record. Ça fait quelques années que je l’avais en tête et là, on l’a!», conclut Luc Pelletier.