/regional/montreal/laurentides

Le nouveau centre de Mitsubishi Aircraft créera jusqu’à 250 emplois

TVA Nouvelles

Comme vous l’annonçait TVA Nouvelles en primeur mardi, l’avionneur japonais Mitsubishi Aircraft a confirmé l'implantation de son centre d'excellence à Boisbriand, jeudi.

Ce centre d'ingénierie en aéronautique représente un investissement maximal de 135 millions de dollars.

«Actuellement, il y a plein d'employés qui gagnent 15 dollars l'heure et qui aimeraient ça en gagner le double, le triple, et c'est ce qu'on essaie de faire», a déclaré le premier ministre François Legault, en marge de cette annonce.

La multinationale embauchera jusqu'à 250 employés, dont plusieurs ingénieurs. Ils travailleront sur l'entrée en service du futur avion SpaceJet de Mitsubishi, prévue l'an prochain.

«C'est la démonstration que Montréal a du bon talent dans le domaine de l'aéronautique et c'est le facteur numéro un d'attractivité en ce moment», a soutenu Hubert Bolduc, PDG de Montréal International.

«On a les talents, on a les cerveaux et on génère notre pipeline, ici au Québec, très bien», a ajouté Suzanne Benoit, directrice générale d’Aéro Montréal.

Investissement Québec versera à Mitsubishi une aide de 12 millions de dollars. Le gouvernement se remboursera à même l'impôt que verseront les travailleurs.

Un avion moderne

Pour concurrencer les Boeing et Airbus, Mitsubishi a développé un avion à la fine pointe. Des compartiments à bagages beaucoup plus spacieux, les sièges les plus larges de l'industrie et un plafond beaucoup plus haut.

L'avenir de cet avion passe désormais par le Québec, notamment en raison de l'expertise des employés récemment licenciés par Bombardier et que souhaite recruter Mitsubishi.

D’ailleurs, Mitsubishi organisera ce samedi à Montréal une journée de recrutement. On cherche entre autres des gestionnaires et des ingénieurs.

Le centre de Boisbriand ouvrira ses portes plus tard cet automne.

Dans la même catégorie