/news/law

Après avoir reçu un coup de pied au visage, il poursuit son agresseur au civil

Catherine Pellerin | TVA Nouvelles

Un homme qui a reçu un violent coup de pied au visage lors du Festival western de St-Tite en 2015, intente une poursuite civile contre son agresseur.

Martin Caron réclame à Marc-André Paquin un peu plus de 326 000 dollars. Il estime que lui et sa famille ont subi de lourds préjudices.

M. Caron s’est retrouvé dans le coma pendant 7 jours. Il a été hospitalisé pendant 70 jours et a dû arrêter de travailler pendant environ 1 an et demi. Il vit encore aujourd’hui avec d’importantes séquelles.

La cause a été entendue toute la semaine au palais de justice de Shawinigan. Le juge a pris la cause en délibéré et doit rendre une décision d’ici 3 mois.

Rappelons qu’en février 2018, son agresseur a été condamné à 12 mois de prison pour voies de fait graves.

Dans la même catégorie