/news/currentevents

Grande opération policière contre la distraction au volant

TVA Nouvelles

Une grande opération d’intervention auprès des automobilistes se déroule cette semaine à travers l’ensemble des services de police du Québec.

L’opération Distractions vise à épingler les usagers de la route avec un téléphone cellulaire en main ou tout autre type de distraction qui pourrait avoir de graves conséquences sur les autres automobilistes.

L’opération est pour la moins fructueuse jusqu’à maintenant, selon Jérémie Lévesque, porte-parole du Service de police de Saint-Jean-sur-Richelieu, qui a loué des autobus scolaires pour permettre aux policiers d’observer plus facilement les automobilistes fautifs.

«Pour la première journée d'opération, nous avons remis 46 infractions au total, dont 38 pour cellulaire au volant.»

Bien que le cellulaire au volant soit une distraction qui puisse être très dangereuse, d’autres distractions considérées banales sont observées par les policiers, comme le simple fait de manger au volant.

«Une femme a même signé un chèque en conduisant! C’est la première fois que je voyais ça dans ma carrière», a ajouté M. Lévesque.

En moyenne, c’est 4 secondes de concentration qui sont perdues à chaque fois qu’on consulte un téléphone cellulaire au volant, ce qui peut avoir des conséquences désastreuses, a tenu à rappeler M. Lévesque.

Tenir en main un cellulaire au volant a un prix : 484$ en contravention en plus de 5 points d'inaptitude. En cas de récidive, le permis de conduire est suspendu sur-le-champ.

-Avec les informations de Marie-Anne Lapierre