/news/elections

Inondations: le Bloc souhaite permettre aux sinistrés d’utiliser leur REER

Agence QMI

Le Bloc québécois estime qu’un allègement des règles pour le retrait des REER devrait être accordé aux victimes des inondations, notamment ceux de Sainte-Marthe-sur-le-Lac, pour des rénovations.

En campagne dans cette ville des Laurentides qui a été fortement touchée par les inondations du printemps dernier, le chef bloquiste Yves-François Blanchet a fait part vendredi de sa proposition pour qu’Ottawa permette aux victimes de la montée des eaux d’avoir «accès à leur REER, sans pénalité et sans coûts» pour rénover leur demeure.

En outre, si une famille doit déménager, elle pourrait aussi avoir accès au régime d'accession à la propriété (RAP), a-t-il précisé, et ce, même pour les personnes qui ont utilisé le programme pour l’achat d’une première résidence.

«Il est important que cette mesure puisse se faire sans pénalité et sans montant maximal», a-t-il poursuivi, demandant que les mesures soient rétroactives au 6 mai 2017 et assorties à une période de remboursement de 15 ans.

Changements climatiques

Par ailleurs, le chef bloquiste croit qu’il faut absolument combattre les changements climatiques et appelle Ottawa à joindre le geste et la parole.

Yves-François Blanchet propose en ce sens de déposer un projet de loi pour que le gouvernement fédéral «respecte ses propres cibles actuelles en matière de réductions de gaz à effets à serre» et que tous les quatre ans, les objectifs soient revus.

 

Dans la même catégorie